Et voici les finalistes du Prix Femina 2020

Le jury du Femina 2020 a dévoilé, ce mercredi 21 octobre, ses finalistes divisés en trois catégories: romans français, étrangers et les essais.

La cérémonie de remise des prix du Femina 2020 est maintenue le 3 novembre 2020.

 

5 Romans français

  • Barocco Bordello, de Thierry Clermont (Seuil)
  • Le tailleur de Relizane d’Olivia Elkaïm (Stock)
  • Nature humaine de Serge Joncour (Flammarion)
  • Histoire du fils de Marie-Hélène Lafon (Buchet-Chastel)
  • Une piscine dans le désert de Diane Mazloum (JC Lattès)


6 romans étrangers

  • Les graciées de Kiran Millwood Hargrave, traduit par Sarah Tardy (Robert Laffont)
  • Ce que je ne veux pas savoir et Le coût de la vie de Deborah Levy, traduits par Céline Leroy (Sous-Sol)
  • Betty de Tiffany McDaniel, traduit par François Happe (Gallmeister)
  • Le dernier interview de Eskhol Nevo, traduit par Jean-Luc Allouche (Gallimard)
  • Patagonie Route 203 d’Eduardo Fernando Varela, traduit par François Gaudry (Métailié)
  • Nickel Boys de Colson Whitehead, traduit par Charles Recoursé (Albin Michel).


6 Essais

  • Les villes de papier de Dominique Fortier (Grasset)
  • Génération offensée de Caroline Fourest (Grasset)
  • Armen: l’exil et l’écriture d’Hélène Gestern (Arléa)
  • Joseph Kabris ou les possibilités d’une vie de Christophe Granger (Anamosa)
  • Beyrouth 2020: journal d’un effondrement de Charif Majdalani (Actes Sud)
  • Le musée, une histoire mondiale (vol.1) de Krzysztof Pomian (Gallimard)

Le lieu de la remise du prix, traditionnellement organisée au Cercle de l’Union Interalliée risque d’être dépaysé en un autre endroit, qui n’est pas défini jusqu’à présent.

Rappelons que le prix Femina 2019 avait récompenser Sylvain Prudhomme pour son roman « Par les routes« .

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :