Premières sélections du prix Médicis 2020

Le jury du Médicis a dévoilé, ce vendredi 11 septembre, une sélection de 15 romans français et une deuxième composée de 13 romans étrangers.

C’est au cœur du 6é (Paris), place de l’Odéon, dans le restaurant Le Méditerranée, que les jurés du prix Médicis ont présenté leur sélection pour 2020.

Les deuxièmes sélections ainsi qu’une liste d’essais seront révélées le 2 octobre.

La remise des prix Médicis est prévue le 6 novembre.

Les 15 romans français et francophones :

  • Emmanuel Carrère, Yoga, POL
  • Lise Charles, La Demoiselle à cœur ouvert, POL
  • Sarah Chiche, Saturne, Seuil
  • Chloé Delaume Le Cœur synthétique, Seuil
  • Pierre Ducrozet, Le Grand vertige, Actes Sud,
  • Laure Gouraige, La fille du père , POL
  • Hervé Le Tellier, l’Anomalie, Gallimard
  • Celia Levi, la Tannerie, Tristram
  • Simon Liberati, Les Démons, Stock
  • Jean-Pierre Martin, Mes fous, L’Olivier
  • Diane Mazloum, Une piscine dans le désert, JC Lattès
  • Laurent Mauvignier, Histoires de la nuit, Minuit
  • Eric Reinhardt, Comédies françaises, Gallimard
  • Marie-Eve Thuot, La Trajectoire des confettis, Editions du Sous-Sol
  • Camille de Toledo, Thésée, sa vie nouvelle, Verdier

Les 13 romans étrangers :

  • Eva Baltasar, Permafrost, Verdier, traduit par Annie Bats
  • Brit Bennett, L’Autre moitié de soi, Autrement, traduit par Karine Lalechère
  • Jeanine Cummins, American Dirt, Philippe Rey, traduit par Françoise Adelstain et Christine Auché
  • Lucie Ellman, les Lionnes, Seuil, traduit par Claro
  • Gyrdir Eliasson, la Fenêtre au sud, La Peuplade, traduit par Catherine Eyjolfsson
  • Yaa Gyasi, Sublime royaume, Calman Lévy , traduit par Anne Damour
  • Nazanine Hozar, Aria, Stock, traduit par Marc Amfreville
  • Deborah Levy, le coût de la vie et Ce que je ne veux pas savoir , Editions du sous-sol, traduits par Céline Levy
  • Colum McCann, Apeirogon, Belfond, traduit par Clément Baude
  • Antonio Muñoz Molina, Un promeneur solitaire dans la foule, Seuil, traduit par Isabelle Gugnon
  • Ghazi Rabihavi, Les garçons de l’amour, Serge Safran, traduit par Christophe Balaÿ
  • Jon Kalman Stefansson, Lumière d’été, puis vient la nuit, Grasset, traduit par Eric Boury
  • Charles Yu, Chinatown, intérieur, Aux Forges de Vulcain, traduit par Aurélie Thiria-Meulemans
Cette sélection s’annonce de bonne qualité tout comme celle du Goncourt.

Cette année, le jury du Médicis réunit Marianne Alphant, Michel Braudeau, Marie Darrieussecq, Dominique Fernandez, Anne Garreta, Patrick Grainville, Andreï Makine, Frédéric Mitterrand, Pascale Roze et Alain Veinstein.

1 réflexion au sujet de « Premières sélections du prix Médicis 2020 »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :